Exposition Pétra WERLE

UN MONDE D’AMOUR ET DE MIE DE PAIN

Du 16 novembre 2019 au 15 janvier 2020

Depuis plus de trente ans, les petits êtres facétieux et fantasques de Pétra Werlé

naissent de la mie de pain qu’elle pétrit de ses doigts de fée.

Ses précieuses créatures aux multiples expressions paradent

dans des saynètes étranges et fabuleuses qui tiennent du cabinet de curiosités.

Elle offre à son peuple de pain des mises en scène de plus en plus élaborées.

Pétra WERLÉ expose à la médiathèque d’Argentan

 

L’EXPOSITION

Pétra habille ses miniatures de coquillages et de plumes,

de carapaces d’insectes et d’ailes de papillons, de croûtes des pains de tous les pays.

Elle les maquille et les dessine.

Peu à peu elle construit des saynètes.

Elle illustre Rimbaud, invente des sabbats, des tableaux érotiques.

Ses mises en scènes se font de plus en plus complexes au fil du temps.

Qui est-elle ?

Fille d’un père marinier, Pétra Werlé naît en 1956 à Strasbourg et passe ses premières années entre Bâle et Rotterdam sur le bateau familial.

Un jour, ramassant sur une table une boulette de pain, elle y voit des ombres, y devine un visage et s’attaque à ce prodige.

A l’âge de vingt ans, elle commence à sculpter ses premiers personnages en mie de pain, armée d’un cure-dents et d’une pince à épiler.

Venue s’installer en région parisienne en 1997, elle se consacre depuis à cet art singulier.

En 2005 et 2007, elle explore alors des matériaux naturels aussi divers que carapaces d’étrilles,

ailes de papillons, élytres de libellules, coquillages abandonnés, cocons de chrysalides, phasmes et phantasmes…

expérience qui lui vaudra une exposition personnelle à la Halle Saint-Pierre.

Avec sa dernière série Wakan Tanka, ses personnages se déploient avec tendresse et humour sur des gravures animalières du XVIIIe siècle.

Pétra Werlé y sublime l’alliance de l’homme, de l’animal et de la nature comme dans la grande tradition shintoïste où l’esprit est dans toute chose.

 

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Dans les théâtres enchantés de Pétra Werlé, les petits êtres de pain se promènent amoureux et curieux, tristes ou joyeux, intrigués ou apeurés, médecins et badauds, enfants et amants.

Ils lui jaillissent spontanément des doigts comme lorsqu’à vingt ans,

un dimanche à midi, elle roule entre ses mains cette matière blanche douce et sensuelle,

cette boule de mie de pain rejetée sur la table d’un repas de famille

et que surgit sans crier gare cette première figurine qui appelle toutes les autres.

Le bonheur est dans la mie de pain

“Une mie de la veille donne plus de vie au visage, elle se craquèle en rides d’expression

mais pour les corps il faut du pain frais du jour afin que les os soient plus lisses.

La salive durcit la matière dans un éclat de porcelaine.”


Pétra Werlé est une très grande artiste d’art brut, pétillante d’intelligence, au bon sens bien ancré, une femme merveilleuse à l’image de son œuvre.

Lélia Mordoch

ZOOM SUR…

Dans sa série Wakan Tanka,

elle rend hommage au grand esprit des Sioux 

qui insuffle sur terre l’harmonie entre la nature, l’homme et l’animal.

Jolie demoiselle, que fais-je sur votre dos ?

Ah non ! Pas mes champignons ! Oh le drôle de crapaud !

J’espère qu’il ne nous a pas repérés !

Elle glane des gravures animalières du XVIIIe siècle et y introduit ses personnages.

Ils font le tour du monde des animaux qu’ils prennent parfois pour monture.

L’homme et l’animal marchent patte dans la main, alors dansons maintenant !

On voit tout de suite que ce sont des explorateurs intrépides.

Ils entretiennent une complicité malicieuse, saisissante de curiosité

avec les créatures qu’ils découvrent.

SON LIVRE

UN MONDE D’AMOUR EN MIE DE PAIN

2018
Editions Lélia Mordoch
50, rue Mazarine 75006 Paris
lelia.mordoch@wanadoo.fr
tél +33(0)1 53 10 88 52
Disponible dans vos médiathèques

 

Retour Haut de Page